Travaux publics et maritimes

Le périmètre du secteur Travaux publics et maritimes de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre approximativement celui de la Fédération française des travaux publics (FFTP). Les travaux publics ont affiché un chiffre d’affaires de 42 486 millions d’euros en 2013 qui aurait baissé de 9,9 % en 2014. Une conséquence de la forte baisse de la commande publique (État, […]

Le périmètre du secteur Travaux publics et maritimes de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre approximativement celui de la Fédération française des travaux publics (FFTP). Les travaux publics ont affiché un chiffre d’affaires de 42 486 millions d’euros en 2013 qui aurait baissé de 9,9 % en 2014. Une conséquence de la forte baisse de la commande publique (État, collectivités territoriales, entreprises publiques) qui représente ici 62,2 % de l’activité (source FFTP).

 Une activité géographiquement concentrée

Le secteur Travaux publics et maritimes est sensiblement plus concentré géographiquement que d’autres secteurs de la familleConstruction, bâtiment, bois, habitat de la WF 13 — tels que le Bâtiment, le Bois, les Meubles et linge de maison — bien répartis sur le territoire. Il est fortement implanté en Île-de-FranceRhône-AlpesProvence-Alpes-Côte d’AzurPays de la Loire et Bourgogne. Il est en repli dans la plupart des régions en raison des élections municipales mais surtout de la baisse des dotations de l’État. Il n’en a pas moins enregistré une forte progression en 2013 dans quelques régions au tout premier rang desquelles Poitou-Charentes.

Une seule branche réalise près de 80 % du chiffre d’affaires

Le secteur Travaux publics et maritimes compte 13 branches dans la nouvelle classification Kompass. La branche Travaux de terrassements, d’excavation, de fondation et construction de tunnels concentre à elle seule près de 80% de son chiffre d’affaires global. Cette spécialité très liée aux travaux routiers est fortement touchée aujourd’hui par les contraintes budgétaires des communes. Ces dernières représentent en effet plus des deux tiers de la commande publique dans ce domaine.

Deux activités représentent près de 50 % de la production

Le secteur Travaux publics et maritimes totalise 320 des 4 035 activités de la famille Construction, bâtiment, bois et habitat. 6,9 % de ces activités (soit 22 produits ou services) pèsent 80 % du chiffre d’affaires du secteur. Ce dernier apparaît ainsi — avec le Bâtiment — comme concentré sur un petit nombre d’activités. Les Constructions de canalisations avec les Travaux de terrassement génèrent à elles seules 49 % du chiffre d’affaires du secteur. Ces activités sont aujourd’hui touchées de plein fouet par la réduction drastique d’un investissement communal fortement contraint par l’effet de ciseau entre la progression des charges de fonctionnement des communes et la forte baisse des dotations de l’État.
Note méthodologique : La base de données françaises exploitée dans les statistiques ci-dessus (sauf mention contraire) est exhaustive pour les entreprises industrielles de plus de 10 salariés et les entreprises de service de plus de 50 salariés. Elle est principalement structurée par la classification Kompass International qui est une classification arborescente internationale de produits et services. Elle est répartie en 15 grandes familles génériques, 67 secteurs d’activité, 3 023 branches d’activité et 56 507 produits & services.

Comentarios

Laisser un commentaire

Pas de commentaire