Profil de secteur : Quincaillerie, coutellerie et outillage

Profil de secteur : Quincaillerie, coutellerie et outillage Le périmètre du secteur Quincaillerie, coutellerie et outillage de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre l’essentiel des industriels de la quincaillerie, des fixations mécaniques, du tréfilage de l’acier, des articles ménagers et de leurs dérivés (dont ceux pour la table, le ménage et activités connexes), et de l’outillage, ainsi que le commerce de gros […]

Profil de secteur : Quincaillerie, coutellerie et outillage

Le périmètre du secteur Quincaillerie, coutellerie et outillage de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre l’essentiel des industriels de la quincaillerie, des fixations mécaniques, du tréfilage de l’acier, des articles ménagers et de leurs dérivés (dont ceux pour la table, le ménage et activités connexes), et de l’outillage, ainsi que le commerce de gros en quincaillerie.
Ce secteur regroupe des productions dont les évolutions sont contrastées. Ainsi, les chiffres d’affaires de la fabrication de vis et de boulons d’une part (plus 25 % entre 2010 et 2014) et de la coutellerie d’autre part (plus 20 % sur la même période de référence) présentent une forte progression. Dans le même temps, celui des articles métalliques ménagers stagne, et, après une forte hausse en 2011, celui de la fabrication d’articles en fils métalliques, de chaînes et de ressorts ne cesse de chuter pour atteindre en 2014 un niveau de production inférieur de 7 % à celui de 2010 (source Insee).
Les activités du secteur Quincaillerie, coutellerie et outillage recoupent les métiers de nombreuses organisations professionnelles dont les principaux sont l’UNIQ (Union  nationale des industriels de la quincaillerie),  l’AFFIX (Association des fabricants de fixations mécaniques), le Syndicat du tréfilage de l’acier, le SNAM (Syndicat national des articles ménagers et de leurs dérivés), l’UNITAM (Union des industries d’articles pour la table, le ménage et activités connexes), et le SIO (Syndicat de l’industrie de l’outillage).

Deux régions assurent 50 % de la production

La Quincaillerie, coutellerie et outillagesecteur composé de produits hétérogènes est implantée dans les bassins sidérurgiques (Lorraine), ou dans les grands pôles industriels  (Rhône-Alpes et Île-de-France). À noter l’implantation traditionnelle de la coutellerie en Auvergne, mais dont le chiffre d’affaire  n’atteint pas 1,5 % du total.
Malgré la crise de l’aciérie et de la sidérurgie et grâce à la modernisation d’une partie de ses usines, la Lorraine assure 31,3 % de la production nationale du secteur. Son premier rang national dans la métallurgie permet à Rhône-Alpes d’assurer 18,9 % de la production du secteur. Soit 50,2 % pour ces deux régions. Île-de-FranceAlsace et Nord-Pas-de-Calais représentent un quart du chiffre d’affaires. Les ¾ de la production restent ainsi concentrés dans seulement 5 régions.

Une grande dispersion de la production

Le secteur Quincaillerie, coutellerie et outillage compte 74 branches dans la nouvelle classification Kompass. La branche Câbles en métal par usage représente près de 29 % de la production. Vient ensuite la branche Limes, râpes et outillages similaires qui ne représente pas 9 % de la production totale du secteur : cela témoigne d’une forte dispersion de la production sur les 72 branches restantes, reflet de la forte diversité des produits du secteur. Les 10 premières branches n’atteignent pas 70 % du chiffre d’affaires global du secteur.

7,08 % de l’offre représente 80 % de l’activité

Le secteur Quincaillerie, coutellerie et outillage totalise 734 des 4 035 produits de la famille Construction, bâtiment, bois et habitat. 7,08 % de cette offre (soit 52 produits ou services) pèsent 80 % du chiffre d’affaires du secteur. Le commerce de gros en quincaillerie  (6,259 milliards d’euro en 2011) reste tiré par une forte croissance de la vente au détail auprès des particuliers et des artisans, et  assure au secteur un rôle majeur dans sa bonne résistance globale depuis 2011.
Note méthodologique : La base de données françaises exploitée dans les statistiques ci-dessus (sauf mention contraire) est exhaustive pour les entreprises industrielles de plus de 10 salariés et les entreprises de service de plus de 50 salariés. Elle est principalement structurée par la WF 13 de Kompass International qui est une classification arborescente internationale de produits et services à quatre niveaux : 15 familles ; 67 secteurs ; 3 015 branches ; 56 000 produits.

Comentarios

Laisser un commentaire

Pas de commentaire