Les produits en caoutchouc

Le périmètre du secteur Produits en caoutchouc de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre l’ensemble des produits issus de la transformation du caoutchouc naturel importé (40 % du total) et du caoutchouc synthétique issu de l’industrie pétrochimique (60 % du total). Cette industrie se partage en deux pôles principaux, le pneumatique (neuf et rechapé), et l’ensemble des productions de produits semi finis (bandes, […]


Le périmètre du secteur Produits en caoutchouc de la WF 13 (la classification Kompass) recouvre l’ensemble des produits issus de la transformation du caoutchouc naturel importé (40 % du total) et du caoutchouc synthétique issu de l’industrie pétrochimique (60 % du total). Cette industrie se partage en deux pôles principaux, le pneumatique (neuf et rechapé), et l’ensemble des productions de produits semi finis (bandes, rubans…) ou finis (tuyaux, joints…) destinés aux industriels ou directement aux consommateurs. En 2013, la France a produit 450 000 tonnes de pneumatiques et 330 000 tonnes de caoutchouc pour produits semi finis et finis, ou « caoutchouc industriel » (source SNCP, Syndicat national du caoutchouc et des polymères).
En 2010, le caoutchouc pèse 7,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour un excédent commercial de 300 millions d’euros (source : Observatoire des métiers du caoutchouc).
Deux régions phares
Avec un peu moins de 20% du chiffre d’affaires produit respectivement par l’une et l’autre, deux régions se dégagent nettement, chacune dans sa spécialité. L’Île-de-France, 19,5 % du total, accueille essentiellement les industries du caoutchouc industriel, tandis que l’Auvergne, qui entre pour 17,2  % du total national,  est le berceau des pneumatiques, avec un des leaders mondiaux de ce secteur.
Entre 5,2 % et 9 %, Lorraine (9 %),  Provence-Alpes-Côte d’Azur (6,7 %), Nord-Pas-de-Calais (6,5 %), Rhône-Alpes (6,5 %), Champagne-Ardenne (5,5 %) et Alsace (5,2 %) représentent près de 40% du chiffre d’affaires du secteur Produits en caoutchouc.
A contrario les régions du grand Sud-Ouest (AquitaineMidi-PyrénéesLanguedoc-Roussillon et Poitou-Charentes) n’entrent que pour 5,8 % du total.
L’ensemble des 22 régions métropolitaines participe à la production nationale : si la France compte 26 entreprises à dimension internationale (250 salariés ou plus), on dénombre également 106 PME (20 à 249 salariés) et pas moins de 118 TPE de moins de 20 salariés (source : Observatoire des métiers du caoutchouc).
La branche leader produit 40,22 % du total
Le secteur Produits en caoutchouc compte 26 branches dans la nouvelle classification Kompass.
Poids lourd du top 10, la branche Pneumatiques et chambres à air par types de véhicules représente 40,22 % du chiffre d’affaires du total national. Avec16,81 % du chiffre d’affaires, la branche suivante, Pneumatiques et chambres à air, confirme à l’industrie du pneumatique, sa prépondérance dans ce secteur (57,03 % du chiffre d’affaires).
Ce ne sont pas moins de 58 millions de pneumatiques (pour véhicules utilitaires, de tourisme, ainsi que pour l’agriculture et les engins de génie civil) qui ont été produits en France en 2013 (source SNCP).
6 branches assurent  80,82 % du chiffre d’affaires.
Une production très concentrée
Le secteur Produits en caoutchouc totalise 404 des 3 441 produits de la famille Chimie, Plastique, Santé.
Ce secteur est très concentré : 5,44 % des produits représentent 80 % du chiffre d’affaires.
En 2013, dans un contexte de consommation de caoutchouc record dans le monde,  alors même que les entreprises européennes ont axé leur développement sur des marchés potentiellement porteurs, la France enregistre cependant un net recul de l’activité : -6 % en volume entre 2012 et 2013.
Tendance confirmée en 2014 pour des produits phares : après avoir retrouvé son niveau record de 2007 et l’avoir dépassé en 2012 à la suite d’une contraction du chiffre d’affaire de près de 20 % en 2008-2009,  la fabrication de rechapage de pneumatiques confirme en 2014 son fort recul de 2013.  Même si la  baisse des trois dernières années se confirme aussi pour la fabrication de caoutchouc synthétique, le niveau du chiffre d’affaires de 2014 reste quant à lui supérieur de 10 % à son maximum de 2007 (source Insee).

Trois organismes professionnels d’employeurs assurent la représentation de la fabrication et de la commercialisation des Produits en caoutchouc auprès des pouvoirs publics et des institutions. Il s’agit du SNCP, le Syndicat national du caoutchouc et des polymères, et de deux membres de l’UCAPLAST (l’Union des syndicats des PME du caoutchouc et de la plasturgie) : le SFCI, le Syndicat français du caoutchouc industriel et le SFNCP, le Syndicat français du négoce du caoutchouc et des plastiques.

Note méthodologique : La base de données françaises exploitée dans les statistiques ci-dessus (sauf mention contraire) est exhaustive pour les entreprises industrielles de plus de 10 salariés et les entreprises de service de plus de 50 salariés. Elle est principalement structurée par la WF 13 de Kompass International qui est une classification arborescente internationale de produits et services à quatre niveaux : 15 familles ; 67 secteurs ; 3 015 branches ; 56 000 produits.

Comentarios

Laisser un commentaire

Pas de commentaire